Maintenant que votre bébé a été diagnostiqué APLV, vous pouvez vous sentir soulagé(e) mais un peu dépassé(e). Il est important de comprendre pourquoi votre médecin vous a recommandé une formule spécifique pour votre tout petit et pourquoi des substituts de lait peuvent éventuellement ne pas lui convenir. Lisez ce qui suit pour savoir quelles sont les options, mais suivez toujours les conseils de votre médecin et consultez-le à la moindre inquiétude.

L’allaitement maternel

En plus de fournir à votre bébé tous les nutriments dont il a besoin, le lait maternel peut réduire le risque pour votre bébé de développer certaines infections. C'est l'une des raisons pour lesquelles l'Organisation mondiale de la Santé recommande l'allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de la vie et l'allaitement maternel jusqu'à l'âge de 2 ans ou plus, parallèlement à l'introduction d'aliments solides nutritionnellement adéquats et complémentaires.

Pour éviter que les protéines du lait de vache qui déclenchent des réactions allergiques soient transmises à votre bébé par le lait maternel, votre médecin peut vous demander de poursuivre votre allaitement en éliminant tous les produits laitiers de votre alimentation. Renseignez-vous sur les changements de régime qui sont nécessaires lorsque vous allaitez votre bébé APLV.

Formules hypoallergéniques pour l'allergie au lait de vache

Seules les formules spécifiquement élaborées pour répondre aux besoins nutritionnels des enfants en cas d'allergie au lait de vache, conviennent aux enfants allergiques au lait de vache.
Ces formules sont deux deux types : les formules à base d'hydrolysat poussé de protéines qui apportent les protéines de lait sous formes de petits fragments (appelées HPP) et les formules qui apportent les protéines sous forme d'acides aminés (appelées FAA).
LES HPP conviennent à la majeure partie des nourrissons allergiques au lait de vache c'est à dire dont l'allergie est qualifiée de légère à modérée. Les FAA sont généralement recommandées en cas d'allergie plus sévère ou d'allergie alimentaire multiple.  Les formules hypoallergéniques ne doivent être utilisées que sous le strict contrôle de votre médecin. Votre médecin vous aura conseillé la formule hypoallergénique la mieux adaptée à votre bébé.

 

 

Vous pouvez entendre parler d’autres formules comme des laits d’autres espèces animales (de chèvre, de brebis…), les préparations pour nourrissons à base d'isolats de protéines de soja, les préparations pour nourrisson hypoallergéniques partiellement hydrolysées, les préparations sans lactose ou encore les préparations pré-épaissies anti-reflux. Ces formules peuvent vous sembler tentantes mais celles-ci ne sont pas adaptées aux enfants APLV.

Préparation pour nourrissons et lait de suite pour nourrissons

Les préparations pour nourrissons et les préparations de suite sont généralement élaborées à partir de lait de vache et contiennent des protéines intactes de lait de vache. Par conséquent, ces préparations ne sont pas recommandées pour les nourrissons allergiques au lait de vache, car elles peuvent déclencher une réaction allergique.

Certaines préparations pour nourrissons et préparations de suite, sont présentées comme « hypoallergénique » (et appelée HA). Dans ces préparations conçues et commercialisées pour les nourrissons en bonne santé, les protéines sont apportées sous forme partiellement hydrolysées. Même si les chaînes de protéines du lait de vache dans ces préparations pour nourrissons sont partiellement découpées (hydrolysées), elles sont encore suffisamment grosses pour provoquer des réactions allergiques chez les bébés allergiques au lait de vache. En conséquence, ne conviennent pas aux nourrissons présentant une allergie au lait de vache.

Lait de vache, de chèvre et de brebis

Le lait de vache n'est pas recommandé pour les enfants allergiques au lait de vache car il contient les protéines qui déclenchent une réaction allergique. Les chèvres, les brebis et les autres laits d’animaux non modifiés ne sont pas non plus recommandés pour les nourrissons allergiques au lait de vache car la protéine contenue dans ces laits est très similaire à celle du lait de vache. Cela signifie qu'ils peuvent déclencher une réaction allergique chez un nourrisson APLV.

Les préparations pour nourissons à base de protéines de soja

Les lignes directrices ne recommandent généralement pas l'utilisation de préparations pour nourissons ou de suite à base de soja pour les bébés allergiques au lait de vache. Cependant, ils peuvent convenir dans certaines situations. Demandez conseil à votre médecin.

Votre médecin vous indiquera quand et comment vérifier si votre enfant a commencé à sortir de son allergie et s'il peut reprendre un régime alimentaire normal.