S'adapter au régime d'un petit allergique peut sembler parfois difficile mais qu'avec de la patience, de l'organisation et de la planification, tout peut devenir simple. Votre médecin sera là pour vous accompagner, aussi n'hésitez-pas à lui poser des questions sur les aliments que vous pouvez utiliser et ceux que vous devez éviter, selon l'âge de votre enfant. Vous pouvez aussi poser une question concernant l'alimentation à notre diététicienne nutritionniste.

Cuisiner pour votre petit allergique en cas d'allergie sévère aux protéines de lait de vache ou d'allergie alimentaire mutiple.

Plus votre tout petit est poly allergique, plus ses réactions aux allergènes sont importantes, plus difficile sont les préparations de repas. Vous trouverez dans la liste ci-après quelques conseils de notre diététicienne :

  • Soyez confiant dans l'adaptation des recettes
  • Planifiez les repas et les collations à l'avance
  • Lorsque vous mangez loin de chez vous, il est plus facile de faire soi-même et d’apporter le repas
  • Cuire plusieurs portions en même temps et congeler, en veillant à étiqueter clairement
  • Toujours lire les étiquettes des aliments

Pour toute idée de recettes, rendez-vous sur la section recettes.

Lire les étiquettes

Toujours lire les étiquettes des aliments pour rechercher la présence d'allergènes que vous devez éviter, même si vous avez déjà utilisé le produit précédemment. Les entreprises peuvent faire évoluer leurs recettes, aussi il est important de bien vérifier la liste des ingrédients.
Rassurez-vous, l’Union Européenne a mis en place une série de directives légiférant l’étiquetage des aliments, et le lait fait partie de la liste des allergènes que les fabricants doivent mentionner sur leur étiquetage. Afin de vous assurer de l’absence de lait ou des allergènes que votre enfant doit éviter, lisez la totalité de la liste d’ingrédients. Les fabricants peuvent étiqueter leurs produits pour avertir du risque de contamination croisée.

Contamination croisée des aliments

La contamination croisée à la maison peut se produire lorsque les aliments sont préparés ou servis sur des surfaces qui ont été exposées à d'autres aliments contenant un allergène. Il est donc particulièrement important de toujours utiliser différents ustensiles et casseroles lors de la préparation des aliments pour votre enfant allergique.

Anaphylaxie

L'anaphylaxie, ou choc anaphylactique, est un symptôme grave mais rare d'une allergie et peut mettre la vie d’un enfant en danger. C’est une préoccupation pour toute allergie, mais c'est une inquiétude particulière quand un enfant a de multiples allergies alimentaires ou éprouve des réactions sévères ou le risque de survenue d’une anaphylaxie peut être augmenté. En cas d'allergie au lait de vache, l'anaphylaxie est un symptôme grave associé à une allergie IgE. Si ce symptômes reste rare, ll est néanmoins important que vous puissiez l’identifier et y répondre rapidement et calmement si cela se produit.

L'anaphylaxie survient généralement soudainement après l'exposition à l'allergène et s'aggrave rapidement. Les symptômes comprennent:

  • Gonflement de la langue ou de la gorge
  • Difficulté à avaler ou à parler
  • Respiration sifflante, toux persistante ou asthme sévère
  • Vertiges, effondrement de la perte de conscience
  • Pouls rapide
  • Peau moite
  • Démangeaisons, éruption surélevée
  • Se sentir ou être malade
  • Douleur d'estomac

Si vous soupçonnez une anaphylaxie, appelez immédiatement le 15

Si votre médecin pense que votre enfant est à risque d'anaphylaxie, il peut vous prescrire des stylos auto-injecteurs d'adrénaline. Vous serez formé sur la façon de les utiliser afin de pouvoir administrer l'adrénaline en cas de choc anaphylactique.

Formules à base d'acides aminés

Si votre enfant a une allergie aux protéines de lait de vache sévère ou une allergie alimentaire multiple, le médecin de votre enfant lui a recommandé une formule à base d'acides aminés telle que Nutramigen PURAMINO. Les formules à base d'acides aminés apportent les protéines sous forme d'acides aminés (les éléments constitutifs des protéines). Cela signifie que le corps de votre bébé ne peut plus réagir aux protéines du lait de vache.